Paroles et traductions des faces-B des singles

Les paroles de Lindemann appartiennent à Lindemann et à Universal Music Group. Elles sont présentées ici dans un but informatif uniquement. Les traductions ne sont pas officielles et sont subjectives.

1. Ich hasse Kinder - Je hais les enfants

Version originale

Ich steige in ein Flugzeug ein
Es wird kalt, ich höre es schreien
Ich kenne meine Sitzplatznummer
Panik reitet großen Kummer

Ich näher mich der Klagereihe
Immer lauter das Geschreie
Der Angst weicht nun Gewissheit hier
Ein Kleinkind sitzt gleich neben mir

Hier die Frage aller Klassen
Darf und kann man Kinder hassen

Ich hasse Kinder
Ich hasse Kinder

Der Schreihals turnt jetzt her und hin
Die Mutter blättert ein Magazin
Spricht stumm zum Kind während sie liest
Und dabei einen Apfel isst

Der liebe Herrgott will mich strafen
Die Nervensäge will nicht schlafen
Hört überhaupt nicht auf zu schreien
Der Vater schläft längst wie ein Stein

Hier die Frage aller Klassen
Kann und muss man Kinder hassen

Ich hasse Kinder
Ich hasse Kinder

Nein, ich liebe sie
Ja, ich liebe sie
Die Großen und die Kleinen
Doch es müssen meine sein

Doch ganz plötzlich wird es still
Es lacht mich an, ich bin verzückt
Streck die Hand aus nach dem Kleinen
Da fängt es wieder an zu schreien

Ich hasse Kinder
Ich hasse Kinder

Nein, ich liebe sie
Ja, ich liebe sie
Die Großen und die Kleinen
Doch es müssen meine sein

Ich hasse Kinder
Ich hasse Kinder

Hier kommt die Frage aller Fragen
Kann und muss man Kinder schlagen

Nein, ich liebe sie
Ja, ich liebe sie
Alle Kinder, groß und klein
Doch sie sollten meine sein

Paroles © Lindemann (c/o Rammstein GbR)

Traduction

Je monte dans un avion
Il commence à faire froid, je l'entends crier
Je connais mon numéro de siège
La panique entraîne un grand chagrin

Je m'approche des gémissements
Le cri de plus en plus fort
La peur cède maintenant la place à la certitude
Un bambin est assis juste à côté de moi

Voici la question de toutes les classes
Peut-on et est-il possible d'haïr les enfants

Je déteste les enfants
Je déteste les enfants

Le hurleur se pavane maintenant dans tous les sens
La mère feuillette un magazine
Parle silencieusement à l'enfant pendant qu'elle lit
Et mange une pomme à la fois

Le bon Dieu veut me punir
Le casse-pieds ne veut pas dormir
Il n'arrête pas de crier du tout
Le père a longtemps dormi comme un roc

Voici la question de toutes les classes
Peut-on et doit-on haïr les enfants

Je déteste les enfants
Je déteste les enfants

Non, je les aime
Oui, je les aime
Les grands et les petits
Mais ils doivent être à moi

Mais tout d'un coup, c'est calme
Il me sourit, je suis enchanté
Je tends la main vers le petit
Puis il recommence à crier

Je déteste les enfants
Je déteste les enfants

Non, je les aime
Oui, je les aime
Les grands et les petits
Mais ils doivent être à moi

Je déteste les enfants
Je déteste les enfants

Voici la question de toutes les questions
Peut-on et doit-on frapper les enfants

Non, je les aime
Oui, je les aime
Tous les enfants, petits et grands
Mais ils devraient être à moi

Traduction LindemannWorld.com

2. Любимый город - Ville bien-aimée

Version originale

В далёкий край товарищ улетает
Родные ветры вслед за ним летят
Любимый город в синей дымке тает
Знакомый дом, зелёный сад и нежный взгляд
Любимый город в синей дымке тает
Знакомый дом, зелёный сад и нежный взгляд

Пройдёт товарищ все бои и войны
Не зная сна, не зная тишины
Любимый город может спать спокойно
И видеть сны, и зеленеть среди весны
Любимый город может спать спокойно
И видеть сны, и зеленеть среди весны

Когда ж домой товарищ мой вернётся
За ним родные ветры прилетят
Любимый город другу улыбнётся
Знакомый дом, зелёный сад, весёлый взгляд
Любимый город другу улыбнётся
Знакомый дом, зелёный сад, весёлый взгляд

Paroles © Lindemann (c/o Rammstein GbR)

Traduction

Un camarade s'envole vers une terre lointaine
Les vents de sa patrie le suivent
La ville bien-aimée se fond dans une brume bleue
Une maison familière, un jardin vert et un regard tendre
La ville bien-aimée se fond dans une brume bleue
Une maison familière, un jardin vert et un regard tendre

Le camarade traversera toutes les batailles et les guerres
Ne connaissant pas le sommeil, ne connaissant pas le silence
La ville bien-aimée peut dormir en paix
Et rêver, devenir verte au printemps
La ville bien-aimée peut dormir en paix
Et rêver, devenir verte au printemps

Quand mon camarade rentrera chez lui
Les vents de sa patrie le suivront
La ville bien-aimée sourira au visage de son ami
Une maison familière, un jardin vert, un regard joyeux
La ville bien-aimée sourira au visage de son ami
Une maison familière, un jardin vert, un regard joyeux

Traduction LindemannWorld.com

3. Alle Tage ist kein Sonntag - Tous les jours ne sont pas des dimanches

Version originale

Alle Tage ist kein Sonntag
Alle Tage gibt's kein Wein
Aber du sollst alle Tage
Recht lieb zu mir sein

Und wenn ich einst tot bin
Sollst du denken an mich
Auch am Abend, eh du einschläfst
Aber weinen sollst du nicht
Auch am Abend, eh du einschläfst
Aber weinen sollst du nicht

Und wird es dann dunkel
Graues Haare, grauer Sinn
Lass leuchten, lass leuchten
Wie froh ich dann bin

Und wenn ich einst tot bin
Sollst du denken an mich
Auch am Abend, eh du einschläfst
Aber weinen sollst du nicht
Auch am Abend, eh du einschläfst
Aber weinen sollst du nicht

Paroles © Lindemann (c/o Rammstein GbR)

Traduction

Tous les jours ne sont pas des dimanches
Tous les jours, il n'y a pas de vin
Mais tu devrais tous les jours
Être très gentil avec moi

Et quand je serai mort
Je veux que tu te souviennes de moi
Même le soir, avant de t'endormir
Mais tu ne devrais pas pleurer
Même le soir, avant de t'endormir
Mais tu ne devrais pas pleurer

Et puis il fait nuit
Cheveux gris, pensée grise
Laisse briller, laisse briller
Comme je serai heureux

Et quand je serai mort
Je veux que tu te souviennes de moi
Même le soir, avant de t'endormir
Mais tu ne devrais pas pleurer
Même le soir, avant de t'endormir
Mais tu ne devrais pas pleurer

Traduction LindemannWorld.com

4. TILL the END - Till jusqu'à la fin

Version originale

I feel Till
Till the end

Von der Hand in den Mund
Von deiner Hand in meinen Mund

Mein braves Herz
Es singt nicht mehr
Es ist nicht dass ich traurig wär'
Ist nur von scharfer Silb' gestochen
Im Busen scheint es still und leer
Ist liebeskrank und angebrochen
Und will mir nicht mehr artig klopfen
Es ist nicht dass ich traurig wär'
Nur am Herzen ist mir schwer
Ist nicht dass ich Kummer hätte
Die Tränen die vom Augeck tropfen
Ruft nur der Rauch
Gib mir noch eine Zigarette

Nimm den Mund nicht so voll
Gar nichts muss
Alles soll
Alles kommt
Kommt ans Licht
Liebe kommt
Liebe geht nicht
Geht nicht
Liebe geht gar nicht

Von der Hand, in den Mund
Manuell und oral
Von dem Mund, in die Hand
Wer die Qual hat, hat die Wahl

Von der Hand, in den Mund
Von dem Mund, in die Hand
Ein Gebrauchsgegenstand

I feel Till
Till the end

Paroles © Lindemann (c/o Rammstein GbR)

Traduction

Je me sens Till
Jusqu'à la fin

De la main à la bouche
De ta main à ma bouche

Mon cœur brave
Il ne chante plus
Ce n'est pas que je sois triste
Il est seulement piqué par des syllabes pointues
Dans la poitrine, il semble silencieux et vide
Malade d'amour et brisé
Et ne veut plus gentiment palpiter
Ce n'est pas que je sois triste
C'est simplement dur pour mon cœur
Ce n'est pas que je sois en deuil
Les larmes qui coulent du coin de l'œil
N'appellent que la fumée
Donnez-moi une autre cigarette

N'aies pas les yeux plus gros que le ventre
Rien ne doit
Tout devrait
Tout vient
Tout vient à la lumière
L'amour vient
L'amour est impossible
Impossible
L'amour est totallement impossible

De la main à la bouche
Manuellement et oralement
De la bouche à la main
Celui qui est torturé a le choix

De la main à la bouche
De la bouche à la main
Un ustensile

Je me sens Till
Jusqu'à la fin

Traduction LindemannWorld.com

5. Mathematik (feat. Haftbefehl) - Mathématiques

Version originale

Fick, fick, fick
Fick, fick, fick
Fick, fick, fick sie richtig

Ich wollte nie zur Schule gehen
Ich wollte lieber Fernsehen sehen
Statt blöde Summen zu addieren
Zu subtrahieren und zu dividieren

Das Gerechne kann man sich schenken
Warum soll ich denn noch so viel denken?
Wozu sich noch mit Zahlen quälen?
Es gibt doch Maschinen zum Geld zählen

Fick, fick, fick Mathematik
Fick, fick, fick, fick sie richtig
Fick, fick, fick Mathematik
Algebra ist gar nicht wichtig

Ich wollte nie zur Schule gehen
Wurzelrechnung, Mengen, Integral
Geometrie und diese Quotienten
Sind doch später total scheißegal

Joint in meinem Mundwinkel
Und ich bin auf dem Weg zur Schule
Augen rot so wie Tomaten
Kool Savas "LMS" in meinem Walkman, Hure

Was für Algebra, Bitch?
Ich kenn' nur Straßenmathematik
Rechnen lernt' ich durch Hasch und Gras ticken
Ich leg's auf die Waage und du bezahlst mich

Endlich müssen wir Test schreiben
Der Lehrer reibt sich, während wir leiden
Ich sprech' nur aus, was alle denken
Den Mathe-Scheiß kann, kann man sich schenken

Fick, fick, fick Mathematik
Fick, fick, fick, fick sie richtig
Fick, fick, fick Mathematik
Algebra ist gar nicht wichtig

Ich kam damals in die Schule
Doch leider drei Wochen zu spät
Mein Lehrer meinte: "Wer bist du denn?"
Ich so: "Ach, was willst du mir erzählen?"

Packte meinen Ranzen voller Drogen
Damals war ich grade mal fünfzehn
Schmiss meinen Stuhl ausm Fenster
Und meinte: "Tschau, ihr Hurensöhne!"

Eins plus eins ist zwei, zwei plus zwei ist vier
Mehr muss ich nicht wissen, ja, das reicht mir
Wozu sich denn noch mit Zahlen quälen?
Es gibt doch Maschinen zum Kohle zählen

Und es gibt so viel Besserwisser, die alles besser wissen
Diese Besserwisser, die sollen sich verpissen
Sollen sich im Mathezirkel mal zusammenrotten
Haben gute Zensuren, aber scheiß Klamotten

Fick, fick, fick Mathematik
Fick, fick, fick, fick sie richtig
Fick, fick, fick Mathematik
Algebra ist gar nicht wichtig

Wir wiegen Geld ab, wir brauchen nicht zu rechnen (nein)
Wir wiegen Geld ab

Paroles © Lindemann (c/o Rammstein GbR)

Traduction

Nique, nique, nique
Nique, nique, nique
Nique, nique, nique-les profond

J'ai jamais voulu aller à l'école
Je préférais regarder la télé
Au lieu d'ajouter des sommes stupides
Soustraire et diviser

Le calcul, je le laisse aux autres
Pourquoi devrais-je donc penser autant ?
Pourquoi s'embêter avec des chiffres ?
Il y a des machines pour compter l'argent

Nique, nique, nique les mathématiques
Nique, nique, nique-les profond
Nique, nique, nique les mathématiques
L'algèbre n'est pas important du tout

Je n'ai jamais voulu aller à l'école
Les racines, les ensembles, les intégrales
La géométrie et ces quotients
Qu'est-ce que ça peut te foutre plus tard ?

Un joint au coin des lèvres
Et je suis sur le chemin de l'école
Les yeux rouges comme des tomates
"LMS" de Kool Savas dans mon baladeur, pute

De quoi l'algèbre ? Salope
Je ne connais que les mathématiques de la rue
Ayant appris à compter avec le tic-tac du hasch et de l'herbe
Je les mets sur la balance et tu me payes

On a enfin une interro
Le professeur se touche pendant qu'on souffre
Je dis juste ce que tout le monde pense
Les maths de merde, vous pouvez vous les mettre

Nique, nique, nique les mathématiques
Nique, nique, nique-les profond
Nique, nique, nique les mathématiques
L'algèbre n'est pas important du tout

Je suis allé à l'école à l'époque
Mais malheureusement trois semaines trop tard
Mon professeur m'a dit: "Qui t'es, d'abord ?"
J'ai fais genre : "Eh, tu vas me dire quoi ?"

J'ai remballé mon sac plein de drogues
J'avais seulement 15 ans à l'époque
J'ai jeté ma chaise par la fenêtre
Et j'ai dit : "Au revoir, fils de pute !"

Un plus un deux, deux plus deux quatre
Je n'ai pas besoin d'en savoir plus, oui, ça me suffit
Pourquoi s'embêter avec des chiffres ?
Il y a des machines pour compter la thune
 
Et il y a tant de je-sais-tout qui savent tout mieux
Ces je-sais-tout, ils peuvent aller se faire foutre
Que le cercle des matheux se rassemble
Ils ont de bonnes notes mais des fringues de merde
 
Nique, nique, nique les mathématiques
Nique, nique, nique-les profond
Nique, nique, nique les mathématiques
L'algèbre n'est pas important du tout

On pèse l'argent, on n'a pas besoin de calculer, non
On pèse l'argent

Traduction LindemannWorld.com

6. Mathematik - Mathématiques

Version originale

Fick, fick, fick Mathematik
Fick, fick, fick, fick sie richtig
Fick, fick, fick Mathematik
Algebra ist gar nicht wichtig

Ich wollte nie zur Schule gehen
Ich wollte lieber Fernsehen sehen
Statt blöde Summen zu addieren
Zu subtrahieren und zu dividieren

Das Gerechne kann man sich schenken
Warum soll ich denn noch so viel denken?
Wozu sich noch mit Zahlen quälen?
Es gibt doch Maschinen zum Geld zählen

Fick, fick, fick Mathematik
Fick, fick, fick, fick sie richtig
Fick, fick, fick Mathematik
Algebra ist gar nicht wichtig

Ich wollte nie zur Schule gehen
Wurzelrechnung, Mengen, Integral
Geometrie und diese Quotienten
Sind doch später total scheißegal

Ständig müssen wir Test schreiben
Der Lehrer reibt sich, während wir leiden
Ich sprech' nur aus, was alle denken
Den Mathe-Scheiß kann, kann man sich schenken

Fick, fick, fick Mathematik
Fick, fick, fick, fick sie richtig
Fick, fick, fick Mathematik
Algebra ist gar nicht wichtig

Eins plus eins ist zwei, zwei plus zwei ist vier
Mehr muss ich nicht wissen, ja, das reicht mir
Wozu sich denn noch mit Zahlen quälen?
Es gibt doch Maschinen zum Kohle zählen

Und es gibt so viel Besserwisser, die alles besser wissen
Diese Besserwisser, die sollen sich verpissen
Sollen sich im Mathezirkel mal zusammenrotten
Haben gute Zensuren, aber scheiß Klamotten

Fick, fick, fick Mathematik
Fick, fick, fick, fick sie richtig
Fick, fick, fick Mathematik
Algebra ist gar nicht wichtig

Nein

Paroles © Lindemann (c/o Rammstein GbR)

Traduction

Nique, nique, nique les mathématiques
Nique, nique, nique-les profond
Nique, nique, nique les mathématiques
L'algèbre n'est pas important du tout

J'ai jamais voulu aller à l'école
Je préférais regarder la télé
Au lieu d'ajouter des sommes stupides
Soustraire et diviser

Le calcul, je le laisse aux autres
Pourquoi devrais-je donc penser autant ?
Pourquoi s'embêter avec des chiffres ?
Il y a des machines pour compter l'argent

Nique, nique, nique les mathématiques
Nique, nique, nique-les profond
Nique, nique, nique les mathématiques
L'algèbre n'est pas important du tout

Je n'ai jamais voulu aller à l'école
Les racines, les ensembles, les intégrales
La géométrie et ces quotients
Qu'est-ce que ça peut te foutre plus tard ?

On fait constamment des interros
Le professeur se touche pendant qu'on souffre
Je dis juste ce que tout le monde pense
Les maths de merde, vous pouvez vous les mettre

Nique, nique, nique les mathématiques
Nique, nique, nique-les profond
Nique, nique, nique les mathématiques
L'algèbre n'est pas important du tout

Un plus un deux, deux plus deux quatre
Je n'ai pas besoin d'en savoir plus, oui, ça me suffit
Pourquoi s'embêter avec des chiffres ?
Il y a des machines pour compter la thune
 
Et il y a tant de je-sais-tout qui savent tout mieux
Ces je-sais-tout, ils peuvent aller se faire foutre
Que le cercle des matheux se rassemble
Ils ont de bonnes notes mais des fringues de merde
 
Nique, nique, nique les mathématiques
Nique, nique, nique-les profond
Nique, nique, nique les mathématiques
L'algèbre n'est pas important du tout

Non

Traduction LindemannWorld.com

7. G-spot Michael - Michael point G

Version originale

Fick mich Michi, fick mich, bitte fick mich
Fick mich Michi, fick mich
Fick mich Michi, fick mich, bitte fick mich
Fick mich Michi, fick mich

Der Michael, der Michael
Der ist im Kopfe nicht sehr hell
Doch was da fehlt ihm unter'm Schopf
Gar prächtig blüht im Lendenkropf

Bei den Fräulein überland
War er für Liebeskunst bekannt
Alle Damen, aller Ort
Sangen so in einem fort

Fick mich Michi, fick mich, bitte fick mich
Fick mich Michi, fick mich
Fick mich Michi, fick mich, bitte fick mich
Fick mich Michi, fick mich

G-spot Michael, G-spot Michael
Soon I'm gonna die
Pounding like a four-stroke cycle
Make me happy make me cry
G-point Michael, G-point Michael
Nothing left to say
Banging like a four-stroke cycle
All night long I stay

Doch bald ist ihm die Lust verkommen
Hat sich der Sache übernommen
Sich beim Liebesspiel verbogen
Und nach Südafrika gezogen

Der Wind weht leise übers Meer
Über Berge zu mir her
Wird mir Kund zu Ohren bringen
In Afrika die Mädchen singen

Fick mich Michi, fick mich, bitte fick mich
Fick mich Michi, fick mich
Fick mich Michi, fick mich, bitte fick mich
Fick mich Michi, fick mich

G-spot Michael, G-spot Michael
Soon I'm gonna die
Pounding like a four-stroke cycle
Make me happy make me cry
G-point Michael, G-point Michael
Nothing left to say
Banging like a four-stroke cycle
All night long I stay

I know why I have to die
Inside my body all the veins are bleeding dry
The blood falls from the heart above
Down near in the part I need for love
I know why I have to die
All my cells inside are running dry
All my tears I gave away
It doesn't matter all night long I stay
I know why I have to die
Inside my body all the veins are bleeding dry
All the blood falls from the heart above
Down near in the part I need for love

Paroles © Lindemann (c/o Rammstein GbR)

Traduction

Baise-moi Michi, baise-moi, s'il te plait baise-moi
Baise-moi Michi, baise-moi
Baise-moi Michi, baise-moi, s'il te plait baise-moi
Baise-moi Michi, baise-moi

Le Michael, le Michael
Qui n'est pas très net dans sa tête
Mais ce qui lui manque sous la ca
Fleurit magnifiquement dans son goitre lombaire

Par toutes les filles du pays
Il était connu pour l'art de faire l'amour
Toutes les femmes, de tous lieux
Chantaient ainsi encore et encore

Baise-moi Michi, baise-moi, s'il te plait baise-moi
Baise-moi Michi, baise-moi
Baise-moi Michi, baise-moi, s'il te plait baise-moi
Baise-moi Michi, baise-moi

Michael point G, Michael point G
Je vais bientôt mourir
Martelant comme un moteur à quatre temps
Rend-moi heureux, fais-moi pleurer
Michael point G, Michael point G
Rien à ajouter
Culbutant comme un moteur à quatre temps
Je reste toute la nuit

Mais bientôt son désir se dégrade
Il a repris les choses en main
S'est plié au jeu amoureux
Et s'est tiré en Afrique du Sud

Le vent souffle doucement sur la mer
Par-dessus les montagnes jusqu'à moi
Me fait entendre les nouvelles
En Afrique, les filles chantent

Baise-moi Michi, baise-moi, s'il te plait baise-moi
Baise-moi Michi, baise-moi
Baise-moi Michi, baise-moi, s'il te plait baise-moi
Baise-moi Michi, baise-moi

Michael point G, Michael point G
Je vais bientôt mourir
Martelant comme un moteur à quatre temps
Rend-moi heureux, fais-moi pleurer
Michael point G, Michael point G
Rien à ajouter
Culbutant comme un moteur à quatre temps
Je reste toute la nuit

Je sais pourquoi je dois mourir
A l'intérieur de mon corps, toutes les veines s'assèchent
Le sang tombe du cœur plus haut
Jusqu'en bas, près les parties dont j'ai besoin pour l'amour
Je sais pourquoi je dois mourir
Toutes mes cellules à l'intérieur sont sèches
Toutes mes larmes que j'ai données
Ça n'a pas d'importance , je reste toute la nuit
Je sais pourquoi je dois mourir
A l'intérieur de mon corps, toutes les veines s'assèchent
Tout le sang tombe du cœur plus haut
Jusqu'en bas, près les parties dont j'ai besoin pour l'amour

Traduction LindemannWorld.com

Retour en haut de page